Affectation stagiaires – rentrée 2019

AFFECTATION DES STAGIAIRES DANS L’ ACADEMIE DE MONTPELLIER – Rentrée 2019

Vous venez d’être affecté-e pour votre stage dans l’académie de Montpellier.

Le rectorat de Montpellier n’a pas rendu public la liste des postes berceaux, et vient à peine de publier la circulaire pour l’affectation des lauréats.

Vous trouverez ci-dessous bulletin spécial stagiaires n°1 du SNUEP-FSU dans laquelle vous pourrez trouver toutes les informations nécessaires pour votre affectation.

Le serveur SIAL pour faire ses vœux sera ouvert : 

du vendredi 12 juillet en fin d’après-midi au mardi 16 juillet midi.

Cette procédure ne concerne pas certains stagiaires, cf notre publication.

Le SNUEP-FSU peux vous aider dans cette phase délicate, vous pouvez nous envoyer la fiche de suivi avec votre liste de vœux et les pièces justificatives de vos bonifications. N’hésitez pas à nous faire part de vos difficultés et/ou problèmes de barème. Nous vérifierons la bonne prise en compte de l’ensemble.

Les militant-es des sections académiques du SNES, du SNEP et du SNUEP continuent à être auprès de vous pour la procédure d’affectation au sein de l’académie de Montpellier, c’est pourquoi nous organisons une réunion d’information pour les vœux d’affectation.

RÉUNION ORGANISÉE POUR LES STAGIAIRES

LUNDI 15 JUILLET À 10H,

siège du SNES-FSU et du SNUEP-FSU                                                        Résidence Enclos des Lys, Bât B                                                                                 585, rue de l’Aiguelongue                                                                           Montpellier

 

Bulletin d’adhésion au SNEUP-FSU

Télécharger (PDF, 386KB)

Manifestation nationale “Education” à Paris le samedi 18 mai

Pour faire écho à la journée du 9 mai et continuer la lutte spécifique dans l’éducation, la FSU organise une grande manifestation à Paris le samedi 18 mai :

  • Contre la loi “pour une école de la confiance”
  • Contre la réforme du lycée,
  • Contre la destruction de la voie professionnelle publique (secondes à familles de métiers, diminution des volumes horaires et suppressions de postes, nouveaux programmes au rabais, co-intervention…)
  • Pour une autre politique éducative !

Comment se rendre à Paris ?

La FSU a réservé 260 places de TGV et un bus (pour la Lozère).
Horaires des trains (les détails des horaires seront précisés par téléphone – 06 45 35 72 05) :
  • 2 TGV à l’aller :
    • 1er TGV : arrivée 10h53 à Paris (30 places de Perpi-Narb-Béziers-Agde-Sète + 200 places de Mtp-Nîmes),
    • 2ème TGV : arrivée à 12h45 (30 places de Perpi-Narb-Béziers-Agde-Sète).
  • 2 TGV au retour :
    • 1er TGV : départ 18h07 de Paris (60 places pour Sète-Agde-Béziers-Narb-Perpi et 40 places pour Nîmes-Mtp),
    • 2ème TGV : départ 20h15 (160 places pour Nîmes-Mtp).
  • Un autocar pour la Lozère (horaires à venir).
Rappel : le syndicat SNUEP-FSU prend en charge le coût du billet de train pour ses syndiqués, le coût prévu pour les non-syndiqués FSU est de l’ordre de 70 €.
Voici le lien pour pouvoir s’inscrire : https://forms.gle/cfaXiPoXDiCWYXBDA
 
Tract SNUEP-FSU

 

9 mai et 18 mai : Education, Fonction publique, salaires et retraites, on se mobilise !

Comme l’ensemble des syndicats de la Fonction publique, le SNUEP-FSU appelle les collègues à se mobiliser à nouveau le jeudi 9 mai prochain, pour refuser le projet de loi de « transformation de la Fonction publique » et pour signifier leur opposition à la politique éducative rétrograde que poursuit le ministère de l’Éducation nationale.


Tou·te·s en grève le jeudi 9 mai !

Lycées, Bac, Lycées professionnels, “Ecole de la confiance”, Projet de réforme de la Fonction publique…

Des régressions sans précédent ! Du jamais vu depuis la Libération !


Sommes-nous  prêt·e à accepter :

  • Un recours accru au recrutement d’agents par « contrat » en lieu et place du recrutement sous statut de fonctionnaire, ce qui aurait pour effet de remettre en cause l’égalité d’accès à l’emploi public par concours ? Dans l’Education nationale, cette mesure conjuguée à la diminution du nombre de postes ouverts aux concours d’année en année et à la réforme de la formation initiale, ouvrirait grande la porte à l’embauche massive de contractuel·le·s.
  • La privation des instances paritaires de l’essentiel de leurs prérogatives en matière de gestion des carrières  (lire l’article sur les Commissions Administratives Paritaires) ? Dans l’Education nationale, cette mesure empêcherait par exemple les élu·e·s des personnels d’exercer leur rôle de contrôle sur les opérations de promotion et de mouvement, favorisant ainsi une gestion opaque, à la carte, avec des passe-droits et privant les personnels de recours contre l’arbitraire.
  • La suppression de 120 000 emplois dans la Fonction publique, avec un effet dévastateur certain pour l’ensemble des services publics.
  • L’absence totale de revalorisation salariale des fonctionnaires, laissant ainsi les enseignant·e·s français parmi les moins bien rémunéré·e·s des pays de l’OCDE.
  • L’absence du dégel de la valeur du point d’indice, entérinant la baisse du pouvoir d’achat que les fonctionnaires subissent depuis de nombreuses années.
  • La mise en place du jour de carence pour les fonctionnaires.
  • La remise en cause de la liberté d’expression des enseignant·e·s, avec des risques de « sanctions » accrus (3 jours d’exclusion pourraient être demandés à l’encontre d’un professeur par le chef d’établissement sans consultation des instances paritaires !)
  • La mise en place d’un nouveau système de retraite par points qui pourrait entraîner pour certains enseignants une baisse des pensions pouvant atteindre les 20 % !

Pour une Fonction publique au service de tou·te·s !

Pour un statut des fonctionnaires qui les protège de l’arbitraire !

A lire :

Article du SNES-FSU de Montpellier (Bernard Duffourg)

Appel intersyndical du 9 mai

 


Manifestation nationale à Paris : samedi 18 mai

La mobilisation se poursuit dans l’Education, tous ensemble contre la destruction de la voie professionnelle publique !

La SNES-FSU a réservé 260 places de TGV au départ de Perpignan, Narbonne, Béziers, Agde, Sète, Montpellier et Nîmes. Les collègues PLP sont invités à participer au voyage ! Toute les informations ici !

 

Tract SNUEP-FSU

HORAIRES ET LIEUX DES RASSEMBLEMENTS ET MANIFESTATIONS DANS L’ACADÉMIE POUR LE 9 MAI

- CARCASSONNE  : 9h AG salle Joe Bousquet ; 10h30 manif Portail des Jacobins
- NARBONNE  : 10h30 Bourse du Travail
- NÎMES  : 13H45 rassemblement Éduc à la DSDEN ; 15h manif Maison Carrée
- MENDE  : 10h30 place de la République
- BÉZIERS  : 9h AG Éduc Bourse du travail ; 11h rassemblement sous-préfecture, avant covoiturage pour la manif de Montpellier
- MONTPELLIER  : 14h Place de Thessalie (Antigone, en face de la Métropole)
- PERPIGNAN  : 8h, rassemblement DSDEN ; 10h30 Place de Catalogne ; 14h30 AG

 

Classe Exceptionnelle 2019

La note de service ministérielle n° 2019-062 du 23-4-2019 prévoit des modifications des conditions de recevabilité pour le vivier 1 de promotion :

Qui est promouvable ?

  • Pour la campagne 2019, les situations sont examinées au 31 août 2019 pour une promotion au 1er septembre 2019.
  • Tous les agents en activité, détachement, congé de longue maladie etc… sont promouvables.
  • Ne sont pas promouvables les agents en congé parental au 31 août 2019.

Vivier 1

Pour être promouvable au titre du vivier 1, il faut avoir atteint le troisième échelon de la hors classe au minimum et justifier de huit années de service dans des conditions particulières ou sur des fonctions particulières.

La candidature doit-être renseignée dans I-Prof (https://bv.ac-montpellier.fr/iprof/ServletIprof) avant le 17 mai 2019 en remplissant une fiche de candidature.

La procédure est la suivante :

 

Liste des fonctions particulières :

  • Éducation prioritaire

Avoir enseigné en établissement REP, REP+, violence, Sensible, etc…Est prise en compte comme année pleine toute année effectuée avec au moins 50% du service dans un des établissements relevant de la liste ministérielle. Pour les TZR, les affectations à l’année sont prises en compte dans les mêmes conditions.

Liste des écoles et des établissements scolaires ayant relevé d’un dispositif d’éducation prioritaire entre les années scolaires 1982-1983 et 2014-2015 : https://cache.media.education.gouv.fr/file/17/05/6/perso148_annexe_1113056.pdf

  • Enseignement supérieur

Affectations dans un établissement de l’enseignement supérieur ou classes préparatoires, sur l’intégralité du service.

Les affectations en STS ou diplôme supérieur d’arts appliqués ou au diplôme des métiers d’art ne sont plus prises en compte !

Remarque : Ces années sont toujours validées pour les collègues dont la candidature avait été jugée recevable au cours des années précédentes.

  • Directeur adjoint chargé de SEGPA
  • DDFPT
  • Formateurs académiques (CAFFA)

Seront prises en compte les années de fonction auprès des écoles de formation d’enseignants (ESPE, IUFM) antérieurement au décret 2015. Les années sont prises en compte quelle que soit la quotité de service effectuée dans l’année.

  • Référent auprès d’élèves en situation de handicap
  • Tuteur des personnels stagiaires

Cette nouvelle fonction est reconnue pour l’accès à la classe exceptionnelle.


Attention : dans le cas de cumul de plusieurs fonctions au cours de  la même année, la durée d’exercice n’est comptée qu’une fois. Seule les années complètes sont retenues, les services à temps partiel sont comptabilisés comme des services à temps plein. Les services de faisant fonction ne sont pas pris en compte.


Second vivier

Pour les agents ayant atteint le sixième échelon de la hors-classe, pas de candidature à déposer. il est toutefois conseillé de compléter son CV sur i-prof : https://bv.ac-montpellier.fr/iprof/ServletIprof


Calendrier

Circulaire académique “Classe Exceptionnelle 2019”.

  • Au titre de l’année 2019, la candidature doit être exprimée sur I-Prof entre le  29 avril 2019 et le 17 mai 2019. Il est conseillé de  mettre à jour et d’enrichir son CV durant cette période.
  • Du 24 mai au 3 juin 2019, les chefs d’établissement et les inspecteurs formulent une appréciation littérale qui doit refléter la valeur professionnelle de l’agent au regard de l’ensemble de sa carrière.
  • Chaque agent pourra prendre connaissance des avis émis sur son dossier dans une délai raisonnable avant la tenue de la CAPA. Il faudra imprimer ces appréciations et les conserver. Elles seront nécessaires aux commissaires paritaires pour une éventuelle contestation d’avis. 
  • Au regard de ces avis, Mme la rectrice donnera une appréciation sur la valeur professionnelle de l’agent qui se décline en 4 degrés : “Excellent, Très satisfaisant, Satisfaisant, Insatisfaisant“. Les 2 premiers sont contingentés (voir page 5 de la circulaire ministérielle).
  • Elle arrête le tableau d’avancement, après consultation de la CAPA (autour du 15 juin), au regard de cette appréciation, de l’ancienneté dans la plage d’appel, d’un équilibre hommes/femmes et entre disciplines .
  • Les promotions prendront effet au 1er septembre 2019.

Barème

il est constitué de l’appréciation formulée par la Rectrice (aux vues des appréciations portées dans I-prof par les IEN et les chefs d’établissement) ainsi que de l’ancienneté dans la plage d’appel.

Appréciation de la Rectrice

Excellent 140 points
Très satisfaisant 90 points
Satisfaisant 40 points
Insatisfaisant 0

Ancienneté dans la plage d’appel

Echelon et ancienneté au 31/08/2019 valorisation de l’ancienneté dans la plage d’appel (sauf avis insatisfaisant)
3e échelon hcl sans ancienneté 3
3e échelon hcl ancienneté comprise entre 1 jour et 11 mois 29 jours 6
3e échelon hcl ancienneté comprise entre 1 an et 2 ans 5 mois 29 jours 9
4e échelon hcl sans ancienneté 12
4e échelon hcl ancienneté comprise entre 1 jour et 11 mois 29 jours 15
4e échelon hcl ancienneté comprise entre 1 an et 1 an 11 mois 29 jours 18
4e échelon hcl ancienneté comprise entre 2 ans et 2 ans 5 mois 29 jours 21
5e échelon hcl sans ancienneté 24
5e échelon hcl ancienneté comprise entre 1 jour et 11 mois 29 jours 27
5e échelon hcl ancienneté comprise entre 1an et 1 an 11 mois 29 jours 30
5e échelon hcl ancienneté comprise entre 2 ans et 2 ans 11 mois 29 jours 33
6e échelon hcl sans ancienneté 36
6e échelon hcl ancienneté comprise entre 1 jour et 11 mois 29 jours 39
6e échelon hcl ancienneté comprise entre 1 an et 1 an 11 mois 29 jours 42
6e échelon hcl ancienneté comprise entre 2 ans et 2 ans 11 mois 29 jours 45
6e échelon hcl ancienneté égale ou supérieure à 3 ans 48

L’ancienneté dans la plage d’appel d’un agent ayant une appréciation défavorable n’est pas valorisée.

Fiche de suivi Classe Exceptionnelle (A compléter et à renvoyer à montpellier.snuep@gmail.com)

La proportion de promus au titre du vivier 1 reste identique, soit 80 %, pour seulement 20 % des promotions au titre de l’ancienneté.

Le SNUEP-FSU exige que tous les personnels puissent dérouler une carrière complète au meilleur rythme et atteindre les indices maximaux correspondant aux indices de la classe exceptionnelle.

Réforme de la Fonction publique : Des CAP qui dérangent…

Conçues par le Conseil National de la Résistance, les CAP (Commissions Administratives Paritaires) permettent de lutter contre l’arbitraire des décisions et leur corollaire que sont les passe-droits. Les représentant·e·s des personnels y sont élu·e·s au suffrage universel direct de la profession. Leur rôle de vérification de l’équité, la garantie de transparence qui en découle dans les opérations de gestion, principalement de mutation, de promotion et d’avancement, sont connus et reconnus.

Dès le 1er janvier 2020, les CAP ne seraient plus consultées ! Cela signifie que l’administration opérerait seule en toute matière, sans aucun contrôle collectif, laissant chaque fonctionnaire isolé face à sa hiérarchie et sans aucune garantie du respect de règles équitables et transparentes… INACCEPTABLE !

Ce projet constitue une régression historique plaçant les droits de tous les fonctionnaires en deçà de ce qu’ils sont depuis la Libération, droits pourtant réaffirmés et actualisés par les lois de 83 et 84 et confirmés en 2010 sous la présidence Sarkozy. La conception du fonctionnaire-citoyen, acteur du service public, serait abolie avec eux.

La mobilisation de tous sera nécessaire pour faire barrage à la suppression de tous nos droits !

Toutes et tous en grève et dans les manifestations le 9 mai, toutes et tous à Paris le 18 mai pour une grande manifestation nationale !