Archives de catégorie : Actualités

Toute l’actualité académique et nationale, les communiqués de presse…

Formation syndicale : “Droits et obligations des PLP”

Vous êtes surchargé·e par le travail ? Débordé·e par les tâches “inévitables” ? PP, PFMP, coordination… Conseils de classe, réunions, préparation de sujets… Êtes-vous sûr·e de n’avoir pas le choix ? Devez-vous tout accepter ? Quand dire STOP ?

Le SNUEP-FSU vous propose de participer à une journée de formation syndicale sur le thème :

“Droits et obligations des PLP”

Le mardi 4 juin 2019 de 9h30 à 17h,

Maison des syndicats, 474 allée II de Montmorency, MONTPELLIER.

Elle sera co-animée par Stéphane LEROY (co-secrétaire national du SNUEP-FSU) et Christophe MAYAM (Co-secrétaire académique d’Orléans-Tours, membre du secteur national Syndicalisation-Formation).

Congés, promotions, rôle des instances de l’établissement… Tout ce que vous avez toujours voulu savoir, osez le demander au SNUEP-FSU ! Levez la tête du guidon : participez au stage ! Que vous soyez contractuel·le, stagiaire, titulaire, syndiqué·e, non-syndiqué·e, cette journée de formation vous concerne. Elle est ouverte à tou.te.s (frais de déplacement remboursés pour les adhérents au SNUEP-FSU).

Nous pensons qu’il n’est pas superflu de prendre une journée sur votre travail ou sur votre temps personnel pour connaître ou approfondir vos connaissances sur vos droits et devoirs.

Rappel du droit à la formation syndicale
Comme le précise la loi n°84-16 du 11 janvier 1984, tout enseignant (titulaire ou contractuel) a droit à 12 jours de formation syndicale par an, sans obligation de rattrapage de cours ni perte de salaire. La seule contrainte est de réaliser la demande d’autorisation d’absence pour formation syndicale au minimum 1 mois avant la date de la formation.

Modalités d’inscription

  • Si vous souhaitez participer à cette formation, il faut impérativement compléter et déposer votre  demande (disponible ici) auprès de votre chef d’établissement au plus tard le samedi 4 mai (un courriel à l’établissement à cette date avec la demande en pièce jointe est valable).

IMPORTANT : Aucune convocation n’est exigible de la part de votre supérieur.e hiérarchique ! Nous prévenir en cas de problème.

  • Merci également de compléter ce très court formulaire (afin de pouvoir gérer la logistique inhérente à ce journée).

Pensez à vous inscrire assez tôt, le nombre de places est limité.

 

Mobilisation du 4 avril contre la loi et les réformes Blanquer !

ÉCOLE – COLLÈGE – LYCÉE –  LYCÉE PRO
– Des classes et des milliers de postes supprimés – Des inégalités territoriales accrues, une concurrence entre les établissements et une concurrence entre les disciplines
– Des inégalités sociale accentuées et une sélection précoce
– Une charge de travail alourdie et un métier dénaturé

LOI BLANQUER
Art 1 : le droit de se taire                                                                                            Art 2 à 4bis : de l’argent pour les maternelles privées
Art 6 : disparition des directions d’école, rattachement des écoles
aux collèges
Art 10 à 12 : des étudiants sans formation et sous payés face aux
élèves

TOUTES ET TOUS DANS
L’ACTION
JEUDI 04 AVRIL

MANIFESTATIONS :

  • Montpellier : 14h, Place du Peyrou
  • Nimes : 14h devant les Arènes
  • Carcassonne : 10h30 portail des Jacobins
  • Perpignan : 11h, lycée Arago

Télécharger le tract FSU.

Télécharger le communiqué de presse du 27 mars.

CTA suppression/création de postes – Lundi 25 mars 2019

Le SNUEP siège, au sein de la FSU, au Comité Technique Académique. 

Déclaration du SNUEP-FSU lue en ouverture  du CTA du lundi 25 mars 2019 :

Le CTA d’aujourd’hui porte également sur les créations/suppression de postes au niveau des PLP. Tout d’abord, Il est important de rappeler que lors du CTA du 21 janvier portant sur les moyens de rentrée 2019, il a été annoncé une prévision d’effectif de +219 élèves pour la voie professionnelle s’accompagnant de la création de 7,5 ETP en heures postes et 6,5 ETP en heures supplémentaires. Nous avions déjà dénoncé l’insuffisance de ces moyens qui ne permettaient pas de conserver le taux d’encadrement de l’année précédente.

2 mois plus tard, vous nous annoncez, Madame la Rectrice, que finalement 7 postes de PLP seront supprimés à la rentrée prochaine ! La réforme de la voie professionnelle et ses nouvelles grilles horaires ont certainement impactées les répartitions horaires dans les établissements. Mais il est évident que la politique gouvernementale visant à supprimer 50 000 postes de fonctionnaires d’état d’ici la fin du quinquennat est également une des raisons  principales de cette diminution drastique des postes. Ses moyens d’action : augmentation du nombre d’heures supplémentaires au dépend des heures postes, recours accrus aux contractuels, non remplacement des départs à la retraite… Et ce sont finalement, encore une fois, les conditions d’études de nos élèves ainsi que les conditions de travail des enseignants qui en pâtiront !

Le SNUEP-FSU acte positivement le retrait de l’ordre du jour les mesures de cartes scolaire pour les ZR. En effet, sur les 8 ZR occupées et initialement proposées à la fermeture, 4 concernait des PLP Gestion-administration en ZR Mende. Comme nous le demandons depuis plusieurs mois, il faut une gestion RH dimensionnée à la mesure des problèmes que pose et poseront la fermeture annoncée de la moitié des bac pro GA d’ici 2021. Ce n’est pas une simple mesure technique de fermeture de ZR qui pourra résoudre le problème d’accompagnement des PLP GA concernés.

Un dernier point sur la suppression de 2 postes en GRETA pour des collègues PLP CPIF. Le SNUEP-FSU ne cesse d’alerter depuis plus d’un an de l’inexistence de solution de mobilité pour ces PLP CPIF. Il n’existe pour eux ni de mouvement intra « général » ni de mouvement spécifique. Quel est leur avenir ?…

 

Attaques sans précédent contre la Fonction publique !

Le projet de loi “Transformation de la Fonction publique” est d’une extrême gravité pour les fonctionnaires mais aussi pour l’ensemble de la population !

La FSU appelle à se mobiliser pour en exiger le retrait par la multiplication d’actions locales et par la participation aux dates nationales de mobilisation (cf. tract).

Tract FSU : “Loi Fonction publique : c’est la démocratie qui est attaquée !”

 

Mobilisé.e.s dans l’unité pour l’avenir de la Fonction publique

Communiqué de presse intersyndicale du 25 février (CFDT, CFE CGC, CFTC, CGT, FA FP, FO, FSU, Solidaires, UNSA)

 

Journée d’action “public/privé” le 19 mars : communiqué de presse (CGT, FO, FSU, Solidaires)

 

Voici l’intégralité du texte du projet de loi présenté le 13 février aux organisations syndicales au cours du CCFP (Conseil Commun de la Fonction Publique), que la FSU et 6 autres organisations syndicales ont quitté aux vues du contenu présenté.

 

Compte-rendu du GT congés formation 2019

Le Groupe de travail inter-corps « Congés formation » a étudié, ce vendredi 22 février 2019, les demandes des PLP pour l’année 2019-2020.

Comme pour les autres corps, une baisse significative du nombre de demandes a été observée (45 demandes cette année contre 58 l’an passé). Nous estimons qu’elle est due à la modification du calendrier des opérations, la date limite de dépôt des candidatures ayant été avancée cette année d’un mois par l’administration. La difficulté d’accès aux circulaires académiques sur « Accolad » est également pointée du doigt.

Les interventions en séance du SNUEP-FSU ont permis de corriger des informations erronées concernant 2 collègues demandeurs, et de rectifier le classement pour 3 collègues dont les critères de départage en cas d’égalité de barème n’avaient pas été respectés. Le SNUEP-FSU a fait son travail de commissaire paritaire et a été porteur de 95 % des remarques, demandes, et rectifications concernant les PLP.

Proposition du groupe de travail :

6 congés formation octroyés (dont 1 au bénéfice du reliquat de mois non consommés par l’ensemble des corps : Certifiés, Agrégés, EPS…). C’est la deuxième année consécutive que le corps de PLP peut ainsi bénéficier, avec l’assentiment des représentants des autres corps, d’un congé supplémentaire :

  • 3 congés de 10 mois et 3 congés de 6 mois.
  • 1 prolongation de 2 mois a également été accordée.

La CAPA, prévue en avril, statuera définitivement sur l’attribution de ces congés formation.