Archives de catégorie : Non classé

IMPORTANT : Enquête intersyndicale sur les conditions de rentrée dans nos LP

La réforme Blanquer de la Voie Professionnelle a des conséquences directes sur nos conditions de travail : des emplois du temps plus compliqués du fait des dispositifs en barrette, moins d’heures disciplinaires pour réaliser les nouveaux programmes et une charge de travail accrue. Cette réforme dégrade aussi, de fait, les formations professionnelles des jeunes.

Ce questionnaire intersyndical a pour objectifs d’analyser, au plus près de vos remarques, les éléments de la réforme les plus dangereux et de construire ensemble des perspectives d’actions. Votre avis est important, prenez quelques minutes pour y répondre !

Répondre au questionnaire

 

Rappel : le 6 septembre dernier, le CHSCT ministériel a confirmé les risques psycho-sociaux induits par la réforme Blanquer de la voie professionnelle

Formation obligatoire sur les vacances de classes !

FORMATION DES ENSEIGNANTS.

Le décret n° 2019-935 du 6 septembre 2019 crée une allocation de formation qui peut être versée aux professeurs bénéficiant d’actions de formation pendant les périodes de vacance des classes. Il organise l’information préalable des personnels sur les actions de formation proposées pendant les périodes de vacance des classes qui sont réalisées à l’initiative de l’administration. Il limite par ailleurs la durée de telles actions de formation, réalisées à l’initiative de l’administration, à 5 jours par année scolaire.

Un arrêté du 6 septembre 2019 fixe le montant horaire de cette allocation à 20 euros bruts, dans la limite d’un montant plafond de 60 euros par demi-journée et de 120 euros par journée.

Pour mémoire, ce point avait été retiré du projet de loi “Pour une école de la confiance” en juin dernier, par la commission mixte paritaire. N’en déplaise à Blanquer, il passe par la petite porte, en faisant fi de l’avis de la représentation nationale !

Mardi 5 février ! mobilisation pour les salaires, les services publiques…

Mobilisation nationale pour les salaires, les services publics et les agents publics, le respect des libertés publiques, de la liberté d’expression et du droit à manifester !

Le 5 février, la CGT appelle à une grève interprofessionnelle dont les mots d’ordre sont particulièrement centrés sur les salaires. 
Le SNUEP-FSU soutien ces revendications et  appelle donc à participer à cette journée de mobilisation par les manifestations, la grève et toutes les actions mise en place localement .

LIEUX ET HORAIRES DES RASSEMBLEMENTS ET MANIFESTATIONS DANS L’ACADÉMIE
– AUDE  : Rassemblement à 9h30 à Carcassonne (Cité administrative) et à 10h à Narbonne (CCI : 1 avenue du forum)
– NÎMES  : 14h30, Place des Carmes
– ALÈS  : 10h30, Place de la Mairie
– MENDE  : 17h, place du Foirail
– MONTPELLIER  : 14h, Peyrou

Nouvelles grilles horaires CAP et Bac Pro

Les nouvelles grilles horaires ont été publiées au BO du 3 janvier 2019. Elles seront applicables à la rentrée 2019-2020 pour les secondes Bac Pro et pour les premières CAP.

Grilles horaires CAP

GDE Erreur: Erreur lors de la récupération du fichier - si nécessaire, arrêtez la vérification d'erreurs (404:Not Found)

Grilles horaires Bac Pro

Analyse et répartition hebdomadaire du SNUEP-FSU

Calculateur de DGH (au format Excel)

Calcul des volumes horaires complémentaires pour les Bac Pro des 2 grilles

 

 

Tous en grève le 3 mai !

GRÈVE LE 3 MAI DANS L’ÉDUCATION !

 

Mobilisation des cheminots, des postiers, des éboueurs, des salariés de l’énergie… À cela s’ajoute dans les universités la mobilisation des étudiants face à la généralisation de la sélection et à l’annonce d’une réforme de la licence qui verrait les horaires d’enseignement diminuer et les frais d’inscription augmenter.

 Côté éducation, les nouvelles sont alarmantes :

  • la réforme du lycée qui est en cours pour une application à la rentrée 2019 renforcerait encore l’autonomie des établissements, mettrait en cause la voie technologique, dénaturerait les disciplines et se traduirait par une perte d’horaires d’enseignement pour les élèves et la suppression à terme d’environ 7000 postes,
  • la dérégularisation de la formation professionnelle et le « tout apprentissage » vont gravement déstabiliser les lycées professionnels,
  • la fermeture annoncée des CIO et la vente à la découpe de l’orientation scolaire,
  • les chiffres des effectifs sont tombés : la hausse est confirmée en collège à la rentrée prochaine (+ 36000), et comme les moyens n’ont pas été donnés en conséquence, les conditions de travail vont continuer de se dégrader.

Dans la Fonction publique, après les premières mesures de gel de la valeur du point, de report de la revalorisation PPCR et de rétablissement d’un jour de carence, le gouvernement entend remettre en cause le statut et le paritarisme.

Pour toutes ces raisons, le SNES-FSU, le SNEP-FSU, le SNUEP-FSU et la CGT Educ’action appellent à un plan d’action en continu pour défendre le service public d’éducation : grève dans l’éducation le 3 mai, grève le 22 mai dans toute la fonction publique !

 Face à un gouvernement qui détricote sans complexe l’État social, nous devons plus que jamais agir collectivement et avec détermination et contribuer ainsi à amplifier le mouvement social qui se construit. La mobilisation de chacun-e compte !

LIEUX ET HORAIRES DES RASSEMBLEMENTS ET MANIFESTATIONS

 

– CARCASSONNE : 17h30, DSDEN

– NÎMES : 14h30, préfecture

– MONTPELLIER : 14h, Comédie

– MENDE : 10h30, place du Foirail

– PERPIGNAN : 17h30, Inspection Académique